Catégories
Desserts Recettes de chef

La crème brulée de Paul Bocuse

Voila aujourd’hui une recette hyper facile qui fera pourtant tout son effet auprès de vos invités, c’est un classique de la pâtisserie française que je n’avais pas encore eu l’occasion de tester jusqu’à maintenant, faute du matériel nécessaire.

Pourtant chéri me réclame ce dessert à cor et à cri depuis longtemps ! Il s’agit donc de la crème brûlée.

Je vais enfin pouvoir me lancer maintenant que je viens d’investir dans un brûleur et des ramequins, même si les ramequins ne me satisfont pas pleinement car ils ne sont pas dans la bonne matière puisqu’ils sont en métal et il faudrait de la porcelaine ou de la céramique, mais bon c’est ça aussi de vivre sur une île, on fait avec ce qu’on trouve ! Au moins ils sont aux dimensions recherchées c’est dire pas trop hauts et assez larges pour avoir une bonne surface de caramel comme j’aime 🙂

Concernant le brûleur, J’avais lu qu’on pouvait le remplacer par le grill du four mais le résultat ne sera pas aussi bon car pour une recette réussie et qui ne soit pas écœurante, il faut absolument que la crème soit très froide et le caramel craquant et chaud. Or l’utilisation du four réchaufferait forcément un peu la crème…

LA RECETTE

Ingrédients (pour 6 crèmes) :

5 jaunes d’œufs

100 g de sucre en poudre

50 cl de crème liquide 30%

1 gousse de vanille

un peu de sucre cassonade

Préparation :

Verser les 50 cl de crème liquide dans une casserole.

Ouvrir la gousse de vanille en deux, récupérer les graines en raclant avec un couteau et les mettre dans la crème ainsi que la gousse ouverte.

Faire chauffer doucement 2 min puis porter à ébullition.

Couper le feu et laisser infuser au minimum 30 min ou plus si vous pouvez

(Christophe Michalak laisse infuser toute une nuit, dans ce cas, couvrir et placer la crème au frais une fois qu’elle a bien tiédi)

Après le temps d’infusion, réchauffer doucement la crème si besoin.

Pendant ce temps dans un saladier, blanchir les 5 jaunes et les 100 g de sucre avec un fouet (pour ceux qui n’aiment pas les desserts trop sucrés on peut réduire légèrement la dose de sucre).

Retirer les gousses de vanille de la crème puis verser sur les jaunes en remuant doucement pour faire le moins de mousse possible.

Préchauffer le four à 100°C.

Passer au chinois en versant délicatement la crème avec une louche toujours pour ne pas avoir de mousse.

Poser les ramequins (en porcelaine ou terre cuite) sur la plaque du four et y verser très doucement la crème.

Cuir pendant 45 min environ. Retourner la plaque à mi-cuisson pour une cuisson homogène. La crème doit être tremblotante au milieu, juste prise.

Laisser refroidir un peu à température ambiante puis filmer et mettre au frais. Les crèmes doivent être très froides, l’idéal est de les préparer la veille pour le lendemain ou de les mettre un peu au congélateur avant de les passer au chalumeau.

Avant de servir, saupoudrer d’une fine couche de cassonade à l’aide d’un tamis et dorer au chalumeau pour obtenir une belle caramélisation.

Après quelques secondes sous le chalumeau, la couche de caramel va se durcir.

Déguster dans l’instant.

Régalez-vous bien 🙂

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *