Catégories
Pour le goûter

Beignets sans friture (au four)

Aujourd’hui je vous propose une recette que j’avais vu chez Maman tambouille et dans d’autres blogs et que je m’étais empressée de tester. Il faut dire que l’intitulé et la description de la recette ont de quoi séduire, et oui, qui n’a jamais rêvé de pouvoir se régaler de beignets sans friture ? Et bien moi en tout cas le concept m’a tout de suite séduite.

Malheureusement, le résultat avais été mitigé à cause de la dernière étape de la recette qui consiste à plonger le beignet dans l’eau. Ce « bain », même très bref, avait totalement ramolli mes beignets qui du coup étaient trop détrempés et plutôt ratés ! Mais pas totalement ratés non plus pour me décourager complètement et surtout j’avais ma petite idée pour corriger ce problème…

Donc voilà, aujourd’hui j’ai refait le test et je suis satisfaite du résultat obtenu en mixant la recette originale avec mon petit truc en plus que je m’empresse de vous livrer…

LA RECETTE

Ingrédients (pour 12 gros beignets) :

400 g de farine

1 sachet de levure sèche (11 g)

100 g de poudre d’amande

1 oeuf

2 cuillères à soupe d’huile de tournesol

50 g de cassonade

150 ml de lait

1 pincée de sel

Nutella, compote ou confiture pour la garniture

Préparation :

Faire chauffer 30 sec le lait au micro-onde et le mettre dans le bol d’un robot muni de l’outil pétrin (si vous n’en avez pas, il faudra pétrir à la main).

Mélanger la levure avec les 400 g de farine.

Ajouter au lait,  1 oeuf, 2 cuil. à soupe d’huile, 1 pincée de sel, 100 g de poudre d’amande, 50 g de cassonnade et la farine mélangée à la levure.

Pétrir à vitesse lente pendant 6-8 minutes.

Mettre la boule de pâte obtenue dans un saladier, couvrir d’un torchon propre et laisser reposer 1h30 dans un endroit tiède (par exemple dans un four au préalable chauffé à 30ºC puis éteint avant d’y placer le paton).

La pâte devrait doubler de volume, si ce n’est pas le cas, laisser encore reposer.

Séparer la pâte en deux pour qu’elle soit plus facile à travailler, la dégazer en la repliant plusieurs fois sur elle-même et en l’aplatissant du plat de la main.

Avec un rouleau à pâtisserie, étaler la pâte sur une épaisseur 5 mm environ sur un plan de travail fariné.

Se munir de deux emportes-pièces rond d’environ 7 cm de diamètre pour le premier et un tout petit peu plus petit pour le second (le second servira à redécouper de beaux cercles une fois les bords soudés, c’est une astuce de maman tambouille).

Découper des cercles de pâte et garnir la moitié de nutella ou autre garniture de votre choix comme de la compote ou de la confiture.

Refermer avec l’autre moitié des disques en scellant bien les bords puis redécouper un beau cercle avec le second emporte-pièce.

Répéter l’opération avec l’autre moitié de pâte et avec vos chutes.

Laisser lever à nouveau dans un four légèrement réchauffé puis éteint mais sans couvrir cette fois et cela pendant minimum 1 heure. Il est possible que les beignets confectionnés avec les chutes gonflent moins bien que les autres.

Avant levage :

après levage :

Préchauffer le four à 190°.

A l’aide d’un pinceau, badigeonner légèrement de lait le dessus des beignets pour qu’ils dorent joliment à la cuisson.

Cuire 8-9 min, vérifier la couleur des beignets, les sortir du four lorsqu’ils sont bien dorés.

Pendant la cuisson préparer un peu d’eau dans une tasse avec un pinceau et un bol avec du sucre en poudre.

Dès la sortie du four, badigeonner le dessus des beignets avec un peu d’eau (ma petite astuce plutôt que de les plonger dans l’eau) puis saupoudrer de sucre en poudre.

Laisser refroidir et déguster tiède ou froid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *